Métier : Agent de sécurité

L’agent de sécurité assure la surveillance tels que des bureaux, des hangars, des parkings souterrains, des magasins et suivant sa spécialisation (rondier, agent cynophile, etc.), il peut aussi être en charge de la sécurité du public, du personnel et d’invités prestigieux lors d’événementiels.

Une grande attention, beaucoup de rigueur et une bonne maîtrise de soi sont indispensables pour exercer cette profession. Par ailleurs, vous devez être totalement intègre car vous avez souvent l’entière responsabilité du lieu qui vous est confié.

L’exercice du métier nécessite d’être majeur et d’avoir un casier judiciaire vierge ainsi que la carte professionnelle (délivrée par la Préfecture). Pour les conducteurs, le permis poids lourd est parfois exigé.

Aucun niveau d’études n’est exigé et les entreprises garantissent une formation d’une semaine et un entraînement au tir. Mais un CAP agent de sécurité (peu répandu en Ile-de-France) ou agent de prévention et de médiation (hors Ile-de-France) est le bienvenu. Il se prépare en 2 ans après une classe de 3e.

Une fois le CAP en poche, ceux qui souhaitent poursuivre leur formation peuvent préparer un BP agent technique de prévention et de sécurité, en 2 ans après un CAP (hors Ile-de-France ), une MC sûreté des espaces ouverts au public ou une MC Sécurité civile et d’entreprise. Il est alors possible de monter sa propre société de transports de fonds.
De même, le CAP agent vérificateur d’appareils extincteurs (uniquement préparé au lycée Nadar de Draveil en Ile-de-France) offre en 1 an aux titulaires du CAP agent de sécurité une qualification complémentaire qui répond à une demande économique et sociale.

Enfin, le bac pro sécurité-prévention (rénovation prévue en 2012) permet d’acquérir des connaissances et compétences dans le domaine de la sécurité. Il se prépare dans quelques lycées franciliens, en 3 ans, après la 3e ou, en 2 ans, après un BEP ou CAP avec un très bon dossier (peu importe le secteur).

Mais vous pouvez aussi postuler sans diplôme particulier : l’entreprise a alors l’obligation d’assurer votre formation de base, sur une durée minimale de 32 heures (selon la loi du 12 juillet 1983).

Posséder des notions de secourisme peut être un atout pour votre candidature.

Depuis le 1er janvier 2008, le certificat de qualification professionnelle agent de prévention et sécurité (CQP APS) est obligatoire pour exercer le métier. Pour les agents déjà en poste, un certificat d’aptitude professionnelle préalable sera délivré si leur ancienneté est validée.

En complément, les formations qualifiantes SSIAP 1 (service de sécurité incendie et assistance à personnes, anciennement ERP), SSIAP 2 et SSIAP 3 sont aussi appréciées des employeurs, mais coûteuses.

Les entreprises de sécurité privée recrutent des agents de sécurité.

Des services de sécurité d’organismes privés ou publics ont aussi vu le jour.

Avec la généralisation du plan Vigipirate et la lutte contre le terrorisme, les effectifs des agents de sécurité ont augmenté de plus de 8 % en une décennie et 60 000 postes sont à pourvoir d’ici à 2015.

Cet article a été publié dans Nouveautés, Revue de presse, Withtime Sécurité (WTS) avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*