L’état pourrait légiférer sur la sécurité privée

165 000 professionnels de la sécurité privée en France

Le dernier texte de loi réglementant les activités liées à la sécurité privée remonte à 1983. Depuis, les effectifs recensés dans ce secteur sont passés de 60 à 165 000 pour 9 000 entreprises et regroupe un large éventail de professions allant du vigile au transporteur de fonds, en passant par les opérateurs de vidéo protection ou les stadiers.

En 2012, la création du CNAPS était donc venue encadrer et structurer la profession à défaut de statut juridique adapté, en délivrant notamment les agréments, les autorisations ou encore les numéros de carte professionnelle aux entreprises.

Besoin de réglementer la profession

Jusque-là considéré comme un parent pauvre, le marché de la sécurité privée revient aujourd’hui sur le devant de la scène législative, dans le cadre d’un projet de loi porté par Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur. En effet, les suppressions de postes dans le domaine public ont contraint à faire appel aux professionnels du privé pour renforcer les forces de l’ordre. C’est donc là que les prérogatives du CNAPS s’arrêtent et qu’il devient nécessaire de traduire, sous forme de loi, les contours de cette profession.

Ce projet s’inscrit dans la continuité des mesures prises par Manuel Valls, visant à rassembler les acteurs de la sécurité publique composée des représentants des polices municipales et du secteur de la sécurité privée. Ce dialogue public / privé pourrait être à l’origine d’un rapport gagnant-gagnant. L’Etat pourrait en effet, faire l’économie de la gestion d’une partie de ses agents de terrain tout en offrant de belles perspectives de développement au secteur privé.

Cet article a été publié dans Blog, Nouveautés avec les mots-clefs : . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>