Les centres-fort des transports de fonds : Un cahier des charges de mise en œuvre imposé

Les centres-forts des transporteurs de fonds n’étaient pas réglementés. Chaque société créait son propre centre-fort selon ses propres « pratiques » ou critères de protection.

Maintenant, avec le Décret n° 2012-1110 du 1er octobre 2012, la protection des centres forts devient normalisée et imposée à toutes les sociétés de convoyeurs de fonds :

Les entreprises de transports de fonds équipent leurs locaux, si elles y stockent, manipulent ou traitent des fonds, bijoux ou métaux précieux, d’une zone sécurisée et d’un lieu sécurisé.

Le bâtiment (murs, fenêtres, toiture et portes) constituant le centre-fort est protégé contre l’accès non autorisé au moyen d’infrastructures, de systèmes et de matériaux anti-intrusion. Il est également doté de procédures d’accès pour les personnes et les véhicules.

Un arrêté du ministre de l’intérieur précise, dans les six mois suivant la date de publication du décret n° 2012-1110 du 1er octobre 2012 modifiant le décret du 28 avril 2000 susvisé, doit préciser les conditions de mise en œuvre de ces dispositions.

Source : Actualités Sécurité Privée

Cet article a été publié dans Blog, Divers, Nouveautés, Revue de presse, Withtime Sécurité (WTS) avec les mots-clefs : , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*
*