Auto-entrepreneur en Sécurité Privée : La marche à suivre !

Note du ministère de l’intérieur du 27/10/2010

Une personne physique peut-elle exercer une activité de surveillance ou gardiennage, transport de fonds ou protection physique des personnes sous le statut d’auto-entrepreneur ?

Ces dispositions générales (mise en place du statut auto-entrepreneur), qui tendent à favoriser les démarches de création d’entreprises, ne sont pas applicables au cas particulier des entreprises de sécurité privée qui doivent obtenir une autorisation administrative pour exercer une activité réglementée en application de l’article 7 de la loi 83-629.

En effet, cet article précise que les entreprises fournissent à l’appui de leur demande « le numéro d’immatriculation au registre du commerce et des sociétés » (…)

Alors, le statut d’auto-entrepreneur est incompatible avec la loi du 12 juillet 1983 n°83-629

Cependant il y a une possibilté, …

… L’auto-entrepreneur doit s’enregistrer volontairement au RCS et demander une autorisation au CNAPS pour exercer en toute légalité.

Immatriculation volontaire au RCS ou RM pour un auto entrepreneur :

Le statut de l’auto entrepreneur dispense de l’immatriculation au registre du Commerce ou des Métiers. Néanmoins sans sortir du régime micro social de l’auto entreprise, l’auto entrepreneur peut s’immatriculer volontairement.

L’auto entrepreneur devra alors entreprendre des démarches après du CFE référent à son activité (la CCI pour les entreprises commerciales et la CMA pour les artisans). Les pièces justificatives obligatoires sont l’attestation de non condamnation pénale et les justificatifs des qualifications nécessaires pour l’activité.

Cliquez pour en savoir plus sur l’auto-entreprise

En effet, conformément au code de la sécurité intérieure livre VI, il faut que la société de sécurité soit immatriculée au registre du commerce et des sociétés pour obtenir une autorisation administrative du CNAPS pour exercer.

Or le régime de l’auto-entrepreneur est dispensé (mais ce n’est pas interdit, il est possible de s’enregistrer voir paragraphe au-dessus) d’inscription au registre du commerce, conformément à l’Article L123-1-1 du code de commerce.

Néanmoins la détention d’un diplôme de dirigeant en sécurité privée est obligatoire … même pour un auto-entrepreneur !

Pour en savoir plus, télécharger la note du ministère de l’intérieur


Cet article a été publié dans Blog, Divers, Nouveautés, Revue de presse, Withtime Sécurité (WTS) avec les mots-clefs : , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>